Vous êtes ici :  Expositions > Expo en cours
Expositions temporaires
 
  • Voyageurs, en route!

Du 6 avril au 3 novembre 2019

Exposition accessible du mardi au dimanche de 10h à 18h à la MPMM

Prêts pour le départ ?

Vous êtes invités à prendre la route en vous glissant dans la peau d’un homme ou d’une femme du Moyen Âge. Vous sentez-vous l’âme d’un artisan, d’un clerc, d’une religieuse, d’un marchand, d’un pèlerin, d’un soldat ou encore d’une aristocrate ? Par voies de terre ou voies d’eau, ces individus aux motivations et aux destinations variées parcourent des distances plus ou moins longues, au quotidien ou de façon exceptionnelle. Leurs déplacements, rythmés par diverses haltes, font l’objet de rencontres, d’échanges et de découvertes de nouvelles denrées, techniques et matières. Bien loin du stéréotype d’un monde médiéval immobile, sur le chemin, c’est toute une aventure qui se dessine !

L’exposition est accompagnée d’une publication intitulée « Voyageurs, en route ! Circonstances et objectifs de la mobilité des hommes au Moyen Âge, voies d’eau et de terre » (Cahiers de la MPMM ; 13). Le PDF de cette publication est librement téléchargeable sur le site www.cahiersdelampmm.be

 
  • Routes d'hier, routes d'aujourd'hui. Tradition de pèlerinages en pays mosan

Du 7 avril au 10 novembre 2019

Exposition accessible tous les jours de 9h à 18h à la collégiale Notre-Dame de Dinant

De tout temps les gens ont marché, ils sont partis en quête d’un ailleurs, d’un meilleur, d’un espoir de salut. C’est le sens des grands pèlerinages qui a déplacé les foules médiévales vers Jérusalem, vers Rome ou vers Saint-Jacques. Mais tous ne pouvaient entreprendre un voyage aussi long et périlleux. Cà et là, au creux d’un vallon ou au sommet d’une colline, un homme de Dieu, un saint, a arrêté le temps et sacralisé l’espace en marquant la terre, en y laissant une trace, une relique. Ce sont des lieux de rencontre et de prière, et les chemins qui y mènent sont des routes de foi.

Des siècles plus tard, les gens d’aujourd’hui refont les même parcours, reprennent les même chemins, portent les bannières, chantent, prient ou simplement marchent.

Cette exposition évoque ici quelques traces d’un passé révolu, certes, mais dont la permanence témoigne du besoin de vivre avec ses racines et de, toujours, se mettre en marche.